• Accueil
  • > Archives pour septembre 2008

À écouter

17092008

 

tvradioimg2341.jpg  (En principe) Tous les fichiers audio  sont de nouveau disponibles (rubrique: « à écouter »).

hitchtruffaut1.jpg     dont les 5 entretiens Hitchcok/Truffaut dans la seconde partie  de chacune des 5 rubriques du chapitre « documentaires ».
Si néanmoins un problème persiste, merci de me le signaler .




Le bel été du cinéma français (à l’étranger)

15092008

source: unifrance (29/08/08)
unifrance.jpg

Outre la remarquable carrière de « Ne le dis à personne »

neledisapersonne.jpg

http://www.unifrance.org/film/26444/ne-le-dis-a-personne

aux Etats-Unis (4,5 M$ depuis sa sortie début juillet), d’autres productions françaises ont su tirer partie d’une sortie estivale.
Le résultat américain d’ « Une vieille maîtresse de Catherine Breillat

 unevieillemaitresse.jpg

http://www.unifrance.org/film/26262/une-vieille-maitresse
dépasse ses entrées France : 100 000 spectateurs ont été attirés par le dernier film de la réalisatrice dont les films bénéficient souvent d’un accueil favorable outre-atlantique.

Funny Games U.S.,

funnygamesus.jpg

http://www.unifrance.org/film/29288/funny-games-u-s

le remake de Mickael Haneke réussit ses sorties dans les pays du Sud  de l’Europe :
100 000 entrées en Espagne et 230 000 en Italie depuis début juillet.
En Espagne,  » Le Vilain petit canard et moi«   conquiert 120 000 (jeunes) spectateurs.
Une bonne année pour l’animation française chez nos voisins ibériques après le score de Franklin et le trésor du lac et ses 85 000 entrées

Surfant sur ses succès printaniers (20M de spectateurs en France, 1,1M en Belgique – record absolu pour un film français-, 500 000 en Suisse),
« Bienvenue chez les Ch’tis »

bienvenuechezleschtis.jpg

http://www.unifrance.org/film/28483/bienvenue-chez-les-ch-tis
s’est attaqué au marché québécois  avec bonheur : 150 000 entrées depuis le 25 juillet, auquel il convient d’ajouter les 55 000 entrées polonaises depuis début juin.
En Pologne justement, Chasseurs de Dragons enregistre 80 000 entrées sur les trois dernières semaines d’août.
« Paris »
réussi pour Cédric Klapisch en Allemagne :
paris.jpg http://www.unifrance.org/film/27913/paris

son dernier film frôle les 200 000 entrées en cinq semaines d’exploitation. Notons également les 20 000 entrées du film en Grande-Bretagne, territoire toujours plus difficile d’accès.
En Allemagne, deux autres films ont tiré leur épingle du jeu :
« 99 Francs »

 99francs.jpg

http://www.unifrance.org/film/27749/99-francs
a attiré 80 000 spectateurs depuis le 31 juillet et
« Un baiser s’il vous plaît »

, unbaisersilvousplait.jpg

http://www.unifrance.org/film/27596/un-baiser-s-il-vous-plait
sur une combinaison plus confidentielle, 28 000 entrées depuis le 7 août.
« Astérix aux jeux olympiques »

asterixauxjeuxolympiques.jpg

http://www.unifrance.org/film/26875/asterix-aux-jeux-olympiques

continue sa tournée internationale et attire 140 000 québécois dans les salles. Le film dépasse ainsi les 6M de spectateurs dans le monde.
« Deux jours à tuer » de Jean Becker

deuxjoursatuer.jpg

http://www.unifrance.org/film/28121/deux-jours-a-tuer
s’impose en Espagne ( 61 000 entrées depuis le 1er août) et au QUEBEC (MONTREAL-QUEBEC) (26 000 entrées depuis le 11 juillet)

Enfin Taken est le succès de cette fin d’été : 525 000 entrées en Espagne (depuis le 08 août), 460 000 en Australie, 180 000 en Italie et 80 000 en Pologne (depuis le 15 août), 390 000 au Mexique (depuis le 22 août). En ajoutant à celà ses excellents résultats asiatiques au printemps dernier (3M de spectateurs en Chine et Corée du Sud), la production de Luc Besson engrange déjà plus de 4,5M de spectateurs sur une dizaine de territoires seulement. Taken devrait ainsi apparaître dans le haut du classement des films français les plus vus en 2008.




« Leur morale est la nôtre » de Florence Quentin: un échec emblématique?

10092008

http://s194184636.onlinehome.fr/cinema/local/cache-vignettes/L434xH289/18887393jpg-9b9d-f9eef.jpg

Propos tenus durant l’émission: « Le Masque et La Plume » sur France Inter le 7 septembre 2008:

  »Le film est produit par Gaumont, France 2, Canal+:  je ne pense pas que l’on puisse trouver un exemple plus écrasant d’évidence d’un cinéma décidé par les écoles de commerce, …et  comme la plupart de ce que décident les gens des écoles de commerce, c’est un désastre économique.

Mais voilà la logique à laquelle on aboutit quand on est uniquement comptable. À mon avis (ce projet) a été manipulé un milliard de fois pour être aussi incohérent.

Et l’existence de ce film est virtuelle: il n’y a personne dans les salles. » (Alain Riou)

« La simple existence  de ce film est une critique du système de production (français) qui aboutit à un tel accident industriel » (Jean-Marc Lalane)

Cette brève analyse  illustre bien  la pente (inquiétante) sur laquelle  le système de financement  oblige le  cinéma français à glisser, non? 

 







laubedufantastique |
kelhorreur |
sslstreaming |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | celine fait son cinema
| Culture Cinématographique d...
| BRAD ET ANGELINA