La production de films a marqué le pas en 2009

13032010

breveon1047c3df.jpeg   La production de films a marqué le pas en 2009 Mercredi, 10 Mars 2010 (News letter du Film Français)

Le CNC a présenté aujourd’hui son bilan détaillé de la production cinématographiques 2009. Si le secteur n’a pas échappé à la crise, avec un nombre de films agréés et des investissements en production en baisse (cf. lefilmfrancais.com du 13 janvier), le CNC estime qu’il a bien résisté.

Ce matin, le CNC a dévoilé en détail les chiffres de la production auxquels il a apporté quelques éclairages. Les 230 films agréés en 2009 – dont 182 d’initiative française – représentent 1,01 Md€. Le nombre de films, en recul par rapport aux 240 films de 2008, reste supérieur à 2007 (228 films) mais, en termes d’investissements, il faut remonter à 2004 (1,05 Md€) pour retrouver des chiffres aussi bas.

Cependant, le CNC considère que l’activité de production « démontre sa capacité à résister à la crise économique » et explique cette baisse, « pour une part seulement, par la surchauffe atypique » de l’année 2008 (trois films à plus de 40 M€) et par une forte baisse du nombre de films à gros budget. On constate, par effet mécanique, une baisse du devis moyen par film qui passe de 6,42 M€ à 5,10 M€. Hors cet effet, la baisse se confirme (-0,48 M€).

En 2009, le devis moyen d’un film a atteint le niveau de 2005, ce qui n’empêche pas le CNC de constater, sur dix ans, une progression moyenne de ce devis de 1,7% en euros courants. En outre, le CNC pointe une « bipolarisation » moins prononcée entre gros et petits budgets, avec une répartition plus équilibrée en faveur des productions à budgets moyens, qui sont globalement un peu mieux financés.

Le Centre note aussi un recul de l’ensemble des sources de financement qui s’explique largement par la crise économique. Les ventes de mandats d’exploitation à l’international ont affiché une chute spectaculaire de -92% liée à un « contexte économique international difficile ».

Malgré ces chiffres, et outre la bonne santé de la fréquentation en salle, le Centre considère qu’il y a de nombreuses raisons de se réjouir : il note par exemple que les aides publiques ont bien joué leur rôle de correctif du marché et souligne que l’activité de coproduction (avec 34 pays) demeure dynamique. Il se réjouit enfin « d’une proportion record de premiers et deuxièmes films d’initiative française » (62,6%).

11 / 03 / 2010

(Ce sujet sera plus amplement traité dans Le film français du 12 mars).





La part artistique en baisse dans le budget des films

13032010

filmfrancais.jpeg   Selon les chiffres de la production dévoilés hier par le CNC, les dépenses moyennes liées à la rémunération des interprètes ont représenté 11,4% des coûts de production d’un film en 2009, soit « le plus bas niveau depuis les sept années étudiées »…

Les cachets des premiers rôles ne représentent plus que 6,8% du coût total d’un film, contre 8% en 2008. Les stars, en particulier, ont dû faire des concessions, puisque les dépenses engagées pour les rémunérer ont chuté de 19,1%. Les premiers rôles n’ont capté que 59,3% de l’enveloppe consacrée à l’interprétation, contre 67% un an plus tôt.

News Letter du Film Français 11 Mars 2010




La Cité du cinéma au point mort

3032010

230768lamaquettedelaciteducinemade637x01.jpeg

 

22 / 02 / 2010

 

Vendredi, 19 Février 2010 “ Le film Français”

Le président de la communauté d’agglomérations de Plaine-Commune a surpris, mardi dernier, en annonçant que le projet de Cité du cinéma à Saint-Denis était aujourd’hui à l’arrêt…

Le projet de Cité du cinéma porté par Luc Besson, qui devait accueillir à Saint-Denis plateaux de tournages et entreprises liées au cinéma, serait au point mort.

« Le bouclage financier n’a pas été fait le 29 janvier, comme prévu », nous a déclaré Patrick Braouezec, président de la communauté d’agglomérations de Plaine-Commune. Affirmant son soutien à ce projet, il indique qu’il y aurait des résistances dans le tour de table. Il interpelle les pouvoirs publics et le Premier ministre à ce sujet.

FPPL et ALB







laubedufantastique |
kelhorreur |
sslstreaming |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | celine fait son cinema
| Culture Cinématographique d...
| BRAD ET ANGELINA