• Accueil
  • > Archives pour février 2012

Intermittents du spectacle : va-t-on vers une nouvelle crise ?

25022012

ÉCOUTER L’ÉMISSION: http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4392535

AccueilCe n’est plus une mise en garde, pas même un rappel à l’ordre : plutôt un réquisitoire doublé d’une injonction qu’a délivré le 7 février dernier la Cour des comptes, à propos du régime d’indemnisation des intermittents du spectacle, dans le cadre de son rapport annuel. Unepetite bombe d’une dizaine de pages, intitulée « la persistance d’une dérive massive ». « Dans le contexte actuel des finances publiques » écrivent les juges, « cette situation n’est pas soutenable »

De quelle situation parle-t-on ? D’un déficit chronique d’un milliard d’euros par an pour un peu plus de 100 000bénéficiaires : soit environ un tiers du déficit total de l’assurance chômage, alors que ce régime ne concerne que 3% des demandeurs d’emploi.

 Ce n’est plus une mise en garde, pas même un rappel à l’ordre : plutôt un réquisitoire doublé d’une injonction qu’a délivré le 7 février dernier la Cour des comptes, à propos du régime d’indemnisation des intermittents du spectacle, dans le cadre de son rapport annuel. Une petite bombe d’une dizaine de pages, intitulée « la persistance d’une dérive massive ». « Dans le contexte actuel des finances publiques » écrivent les juges, « cette situation n’est pas soutenable »

De quelle situation parle-t-on ? D’un déficit chronique d’un milliard d’euros par an pour un peu plus de 100 000bénéficiaires : soit environ un tiers du déficit total de l’assurance chômage, alors que ce régime ne concerne que 3% des demandeurs d’emploi.

Pour la Cour des comptes, ça ne peut plus durer. Il est urgent de réformer un système marqué par « l’inertie face aux abus et aux fraudes ». Réformer, par exemple en demandant aux employeurs de cotiser davantage., ou encore en différenciant le traitement des artistes de celui des techniciens du spectacle (puisque ces deux corps forment la grande famille des intermittents).

Cette dernière démarche, et les juges le mentionnent, avait d’ailleurs été initié en 2003 : année fameuse où la signature d’un nouveau protocole avait déclenché un important mouvement de protestation, entrainant l’annulation de plusieurs festivals. Presque dix ans après, rien ne semble avoir vraiment changé. Peut-être même peut-on parler d’une dégradation de la situation.

Est-ce la raison pour laquelle ce dossier, déjà brûlant, est aujourd’hui considéré comme particulièrement explosif ? Va-t-on vers une nouvelle crise de l’intermittence du spectacle ?

 

Et le contrepoint de Julie Gacon.

Sans eux, pas de spectacles, et pourtant les auteurs ont un statut encore précaire. Les auteurs – scénaristes, auteurs de théâtre non salariés… – ne bénéficient pas d’assurance-chômage entre deux projets, seulement de droits d’auteur. Sophie Deschamps est la présidente de la SACD, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques: elle-même scénariste, elle a connu différents statuts dans sa carrière.

 







laubedufantastique |
kelhorreur |
sslstreaming |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | celine fait son cinema
| Culture Cinématographique d...
| BRAD ET ANGELINA