• Accueil
  • > « LE TOURTEAU » journal de bord

« LE TOURTEAU » journal de bord

Ce journal raconte l’histoire au jour le jour d’un projet de film jusqu’à son aboutissement (?).

Ce film intitulé: « LE TOURTEAU »sera réalisé par Jean-Pierre et Thierry Clech

Voici la plaquette de présentation : letourteauplaquetteprsentation.ppt

 

Ce projet a débuté en 1996, lorsqu’après une réponse négative de la Commission d’avance sur recettes sur un scénario intitulé « Les Égarés », nous décidons d’adapter un projet de roman de Thierry .

Le premier scénario du « Tourteau » sera terminé quelques mois après.

Après l’avoir proposé en vain à divers producteurs, un ami, Wilhem Laligant, décide de le soumettre au CNC par l’intermédiaire de sa petite société de production.

La réponse sera négative, malgré une note de lecture plutôt positive.

De nouveau, nous contactons d’autres producteurs, sans succès…..

En 2005, Nicole Azzaro et Françoise Baslé , »Azzalé Films Production », acceptent d’essayer de monter le projet.

Nous commençons bien sûr par chercher des comédiens susceptibles d’attirer un financement des chaîne de télévision.

Sans grande conviction, car aucun nom ne nous enthousiasme véritablement.

En 2006, Nicole Azzaro présente le projet au CNC.

Réponse négative à nouveau, avec cette fois une note de lecture très sévère.

Réponses négatives également (ou bien pas de réponse) des « stars » contactées.

Nicole Azzaro tente néanmoins de suivre d’autres pistes de financement.

En vain.
Et surtout, aucun des castings que nous pouvons envisager ne nous satisfait vraiment.

Et puis la projection de 2 films:
un documentaire: « Au delà de la haine »,
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=110231.html
où l’ém
otion est d’une rare justesse, et un long métrage de fiction:

« Honor de cavalleria »:
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=111487.html

dans lequel les interprètes sont des comédiens non professionnels, et éblouissants (Don Quichotte et Sancho), nous incite à tenter de constituer le casting du  » TOURTEAU » avec exclusivement des personnes exerçant une activité professionnelle et ayant le désir de jouer la comédie.

En septembre 2007, nous diffusons alors sur des sites de casting, l’annonce suivante:

« Pour le tournage à Paris (été 2008) d’un long métrage dont l’action se déroule dans les bureaux d’une société à La Défense , nous recherchons pour tous les rôles des personnes travaillant en entreprise (cadres, assistantes…) et désireuses de jouer la comédie (ou ayant une petite expérience de comédien amateur).
Envoyer parcours professionnel, centres d’intérêts et photographies personnelles à :ltlefilm@orange.fr »

Nous recevons de très nombreuses réponses, dont certaines fort intéressantes. Nous décidons alors d’organiser une semaine d’ auditions.

Un ami assistant réalisateur, Nils Hamelin, vient nous rejoindre.

Une société de production nous prête des locaux , et le 5 novembre 2007 à 9h, nous recevons le premier « comédien » (devant une petite caméra vidéo).

Les auditions vont durer une semaine et nous enthousiasmer au delà de nos espérances.

En effet, en une semaine, nous réunissons les 3 rôles principaux, et presque tous les rôles secondaires.

rôlespetits rôles

  • cliquer sur la photo pour l’agrandir

Après avoir visionné ces premiers essais , nous décidons de faire jouer aux trois rôles principaux ( Thor Schenker, Alonso Leal Morado et Cindy Perthuis) des séquences entières avec un découpage, dans les conditions, bien que très rapides, proches d’un tournage.
Nous retrouvons donc les comédiens fin décembre 2007, avec cette fois un texte appris, dans les locaux toujours aimablement prêtés.

Les progrès accomplis et l’enthousiasme avec lequel ils se sont approprié leurs personnages nous émeut et nous conforte quant à l’avenir du projet.

essaisessais 2

  • cliquer sur la photo pour l’agrandir

Nous décidons alors de  faire un petit montage des scènes tournées aux essais. Nous obtenons un petit « film » de 15 minutes , ce qui, évidemment, nous donne très envie de continuer.

Nous organisons donc de nouvelles journées d’essais, avec cette fois le plupart des rôles secondaires.

Cette fois encore, nous mesurons la qualité et le potentiel ne nos comédiens
De nombreuses prises se terminent en fou-rire général.

Ce n’était que du bonheur.

Mais, nous avions mangé notre pain blanc !

Jusque là, le coût de cette « préparation » avoisinait les zéro euros.

Mais maintenant, ce film, il fallait  le produire, et là, nous avons vraiment commencé à attaquer la  la montagne !

En janvier 2008 nous revenons naturellement vers Nicole Azzaro et lui proposons le projet avec ce nouveau casting. Elle est toujours intéressée, d’autant qu’elle vient de quitter Azzalé Films Production pour monter sa propre société: Les Films du Hasard.

Elle contacte donc les principaux « guichets » de financement (chaines tv) ainsi que (quelques) distributeurs.

Les réponses tardent , et lorsqu’il y en a, elles sont négatives. Le printemps arrive et nous commençons à penser que le tournage n’aura pas lieu cet été là.

Nous  espérons néanmoins (naïvement) que peut-être nous pourrons tourner avant l’été 2009.

Nous décidons donc de tourner en secours les séquences extérieures d’été (Le Défense, Roissy…)  dans le but de les utiliser ultérieurement. 

Nous montons (avec l’aide précieuse de Gabriel Buret http://www.gabrielburet.com/) ces séquences avec les essais filmés des comédiens dans une petite vidéo, une sorte d’esquisse indiquant un peu la direction vers laquelle nous voulons emmener le film.

À la fin de l’été se présente l’opportunité de peut-être pouvoir tourner au Portugal les séquences d’intérieurs de bureaux.

En effet une société de production portugaise semble intéressée par le projet. 

Mais au bout de quelques semaines, plus de nouvelles!

Et puis, par l’intermédiaire de notre comédien principal, Thor Schenker, nous entrons en contact avec un homme d’affaires intéressé par le projet et désireux de participer au financement.

Mais la productrice montrant peu d’enthousiasme à le convaincre (c’est un euphémisme) et reportant sans cesse les rendez-vous, ce financier a fini par se lasser et retourner à ses affaires.

Après que Nicole Azzaro a fait capoter ce dernier espoir de pouvoir monter le film, nous décidons alors de quitter Les Films du Hasard, et de faire le deuil du projet. 

Deuil provisoire, car Thierry a alors l’ idée d’emprunter  une voie plus singulière .

Donc, toujours….

…À suivre……

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 réponses à “« LE TOURTEAU » journal de bord”

  1. 31 03 2009
    Spicas (10:36:14) :

    Très interessant.

    Illustre bien les difficultés de réaliser un projet hors normes.
    Est-ce un film sur le monde des bureaux ?

    Peut-on voir ces premières images ?

    En tous les cas, j’attends la suite avec impatience …
    Georges.

    PS. Peut-on être alerté par mail lorsqu’elle paraîtra ?

  2. 8 04 2010
    robes (19:49:34) :

    Hello
    je trouve que ton blog est sympa, continue comme ca. si tu cherches une robe noire ou des
    chaussures, rejoins nous chez soohie ;)

  3. 14 04 2010
    robes (22:56:58) :

    salut
    je trouve que ton blog est cool, continue comme ca. si tu cherches une robe noire ou des
    chaussures, viens faire un tour chez soohie :D

Laisser un commentaire




laubedufantastique |
kelhorreur |
sslstreaming |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | celine fait son cinema
| Culture Cinématographique d...
| BRAD ET ANGELINA